Girafe et chacal

« Le chacal est un excellent gardien de nos besoins et un exécrable chargé de communication ». Marshall Rosenberg

Marshall Rosenberg a choisi la girafe et le chacal pour symboliser deux modèles de communication différents.

Ces deux animaux symbolisent deux visions du monde (paradigmes) qui ont chacun leur cohérence et leurs valeurs.
Avec quelles lunettes est-ce que je choisis de voir le monde?
Lequel des deux modèles sert le mieux la relation et la vie?


Chacun de nous fait du mieux qu’il peut pour satisfaire ses besoins, dans les circonstances et avec la conscience qui sont les notres à un moment donné.

Le chacal et la girafe, sont, tous deux, intimement présents en nous.

La girafe est le mammifère terrestre qui a le plus gros coeur.
Un grand cœur, symbole d’amour et pour ne jamais oublier ce besoin profond de contribution.
Son grand cou lui donne la hauteur et la perspective de vue, on pourrait dire qu’elle voit les conséquences de ses actes et en prend l’entière responsabilité.
Elle est grégaire et sait ce que « solidarité, partage, soutien, attention… » veulent dire.
Le mode girafe est notre mode « naturel« .
Il est basé sur ce qui se passe en nous, ce que nous observons par nos sens, ce que nous ressentons  et sur la prise de conscience de ce qui est important pour nous (besoins, valeurs…) qui est à la source de nos émotions et ce que nous demandons pour améliorer la situation; il est aussi basé sur ce qui se passe en l’autre (selon le même processus) et comment NOUS faisons ensemble pour nous connecter, entendre les besoins de chacun et voir comment nous rendre la vie plus belle.

Le chacal est une girafe qui n’a pas encore appris le langage du cœur.
Quand il est « stimulé », il réagit selon les habitudes qu’il a prises et qui lui viennent de son éducation, de la culture dans laquelle il a grandi, d’un schéma bien ancré depuis des siècles selon lequel l’humain est « mauvais » (l’homme est un loup pour l’homme) ou plutôt, et j’aime mieux le formuler ainsi: l’humain oublie qu’au fond il adore contribuer au bien-être des autres.
Malgré ses manières parfois désagréables voire désastreuses, le chacal qui est en chacun de nous cherche à protéger notre intégrité, nos valeurs, nos aspirations, etc.
Le mode chacal est notre mode « habituel » qui utilise la critique et le jugement; le déni de responsabilité de nos pensées, de nos paroles, de nos actes; l’exigence, la punition, la récompense, la culpabilité et la peur; des notions souvent binaires telles que tort/raison, vrai/faux, beau/laid, etc.

 

Publicités